Congrès América du 13 et 14 Mai 2006







Une nouvelle excursion cette année, avec des participants bien motivés, pas seulement par les américains, mais également pour le plaisir de se retrouver entre amis, pour une balade qui nous tenait à cœur depuis un bon moment… Devant l’insistance de Pascal, Christian et Stéphane, Jean-François, Cédric et moi-même acceptâmes donc de les accompagner… à moins que ce ne fût l’inverse… il m’a même semblé que Mag et Christelle étaient bien joyeuses à l’idée de se débarrasser de leur bonhomme durant tout un week-end afin de profiter au maximum de leurs enfants respectifs…

Le voyage aura coûté au total la somme de 557,60 euro pour 6 personnes, hôtel, restauration, carburant et péage compris. Voici donc pour le coté administratif.

Concernant le voyage, le départ fût décidé dans la nuit de vendredi à samedi, Pascal passant prendre chaque participant à différents points de rendez-vous, le dernier arrêt se passa à Morlaix chez Stéphane, sa charmante épouse s’étant levée également pour s’assurer que son mari se trouvait entre de bonnes mains…Nous la remercions pour nous avoir préparé les sandwichs du repas de midi, ainsi que pour ce délicieux gâteau, aussi bon que celui fait par Pascal. 6 h AM, enfin le départ, 6 passionnés dans le fourgon 9 places, une remorque dans laquelle se trouvaient plusieurs caisses et glacières afin de pouvoir remporter avec nous le maximum d’espèces de poissons selon nos coups de foudre, bref, un confort que nous avons bien apprécié. En fait, nous étions 6, mais accompagné d’une charmante septième personne, une certaine Catherine, conviée par Jean-François, elle nous aura aidé à rouler en évitant tous les radars, et en nous indiquant tous les chemins les plus courts afin que le voyage nous paraisse moins long. Catherine était vraiment charmante, du moins, par sa voix, mais avait une certaine tendance à se répéter tout le long de la route, des phrases du style : « faites demi-tour dès que possible » ou, « sortie imminente », ou encore, imitait le signal d’alerte des sous-marins à l’approche de radars, ou d’emplacements de radars… une parfaite imitatrice en quelque sorte !





Vous l’avez peut-être deviné, il s’agit de la petite amie de Tomtom, le GPS à la mode ! À l’aller, nous aurons « perdu » l’équivalent de deux heures entre les arrêts pipi, la pause déjeuner, mais le planning prévu sera intégralement respecté, Jean-François aura calculé que notre heure d’arrivée au plus tard sera de 15h30, et nous sommes arrivés à 15h15, en respectant toutes les limites de vitesse, en gardant de plus une très bonne humeur, un vrai régal ce voyage ! Arrivé sur Vichy, quelques mètres avant d’arriver au péage, le véhicule cale… cela faisait bien une vingtaine de km que nous roulions sur la réserve, mais le fait d’avoir eu de grandes montées avant notre arrivée nous à donné quelques petites frayeurs… qui resterait au volant pendant que les 5 autres copains pousseraient… ? Ouf, le véhicule a redémarré, direction Vichy, station de carburant, et nous voilà enfin à destination ! Quelques aquariums étaient déjà bien remplis, la majorité en Américains, un bac de plantes, quelques characidés et vivipares, grosso modo 64 aquariums dont une quinzaine de réservation.

Niveau passionnés, peut-être un peu plus que Nevers pour le congrès Tanganyika et qu’Ingré pour le congrès Victoria, deux bourses auxquelles j’ai eu le plaisir d’assister cette année, mais pas une foule équivalente à la bourse de Gouesnou ou au congrès de l’AFC, cela dit, une centaine de personnes estimée sur place, le dimanche, bien moins le samedi. La restauration, un régal, un menu le samedi soir et un buffet froid le dimanche midi, des boissons rafraîchissantes à la disposition des passionnés, en échange bien entendu de quelques piécettes…





Pascal fera don de 6 cartons de lots de tombola à l’association de Vichy, tombola effectuée à l’enveloppe, avec chaque ticket gagnant. Une tombola présentée par une charmante jeune femme, Céline, qui aura remercié les bretons en fin de séjour pour avoir été les meilleurs clients de la tombola, ceci dit, avec les yeux qu’elle avait, il était bien difficile de lui refuser quoi que ce soit…. Jean-François sera aidé de Cédric afin de réaliser la population de chacun de ses aquariums, avec l’intention d’y ajouter d’autres espèces « coup de foudre » du week-end, Pascal tentera également de faire un choix définitif, qu’il n’arrivera pas pour cette occasion, pourtant aidé d’un autre passionné de l’américain, Philippe, alias Gogonne sur le net, et Jean-François réalisera que finalement, il a déjà beaucoup plus d’espèces qu’il pensait…

Alors que la décision d’aller rejoindre nos chambrées fût prise, les responsables du groupe américa nous entretenirent d’un futur projet tenant à cœur Pascal et Jean-François, l’idée de faire venir le groupe américa à Gouesnou en 2008… affaire à suivre… Pascal alias esox sur le net nous indiquera le samedi que des pierres calcaires à trou… où plutôt poreuses étaient accessible le long des berges lorsque le niveau d’eau était en baisse, une petite excursion sera organisée le dimanche matin, mais vaine… cela dit, ce ne fût qu’une petite sortie de 4 ou 5 km, qui nous a fait prendre un petit bol d’air… l’après-midi, Esox est revenu et nous a offert deux sacs de ces fameuses pierres, qui iront rejoindre la fishroom de Jean-François, un bocal de daphnies rejoindra un aquarium dans mon jardin, et quelques jeunes mbunas seront également conviés à vivre en Bretagne… Pascal alias esox nous proposera et me le confirmera le lundi par internet qu’il est disponible pour nous préparer un stock de ces pierres dans son jardin pour notre prochaine expédition sur Vichy, ainsi que de la pouzzolane, et s’il en reste encore à cette période, de nous ramener à Vichy d’autres daphnies.

Le partage des chambrées s’est plutôt bien passé, Jean-François et moi-même, Cédric et Pascal, Stéphane et Christian, ce dernier aura omis de couper son alarme la nuit précédente, durant laquelle il avait mis à sonner à 3 h 30 AM, Stéphane et Christian auront eu une nuit écourtée... il m’arrivera la même chose dans la nuit de dimanche à lundi, ayant omis de couper mon réveil dans la nuit de vendredi à samedi, à 5 h AM ce lundi matin, j’ai réveillé également Yasmina... qui est restée surprise que le réveil ne l’avait pas sortie du lit également dans la nuit de samedi à dimanche...

Nous quittames Vichy aux alentours des 15 h 30, pour arriver le soir à minuit chez moi, probablement 1 heure AM pour les plus éloignés, chacun avec le souvenir d’un très bon voyage, un tout petit détour sur la route, car Catherine, bien disciplinée, aura cherché le chemin le plus court pour rejoindre le domicile de Jean-François, ce qui nous aurait fait passer juste à coté de chez Vincent & Sylvie, mais après quelques minutes de réflexion, nous avons retapé le trajet en indiquant Morlaix, et la route la plus courte fût automatiquement présentée.





Lors de cet « aller/retour » sur une petite distance, une petite pause « pipi » fût improvisée, Pascal se sera enfermé dans les toilettes pour n’en ressortir que bien plus tard, amusé de nous avoir obligé à exposé nos attributs au vu et su de toutes les touristes qui passeraient à proximité ! J’en profiterais pour ramasser alors quelques silex dont l’un d’entre eux sera utilisé pour conserver la porte latérale bien fermée… à défaut d’être utilisé pour assommer Pascal...
Quelques espèces seront rapportées de ce congrès, des espèces coup de cœur bien entendu, car il y avait beaucoup de choix à la disposition des « rares acheteurs »…

Un petit oubli, deux conférences fort intéressantes, en particulier celle du dimanche matin, durant lesquelles nous auront apprécié la qualité des photos sous-marines réalisées avec un APN dans un petit caisson étanche, et l’idée de faire une excursion au Mexique en a frôlé plus d’un ! Les grottes effondrées du Yucatan laissant très rêveur…
Merci à tous pour ce week-end très agréable, et vivement notre prochaine expédition ! Quelques photos bulle ont également été réalisées, et seront visionnées lors d’une soirée entre tous les participants, ainsi que ceux qui veulent également y assister.


Texte et photos : Sylvain Dubreuil (AFC 0906.29)